CONDUCTEURS DE LA FONCTION PUBLIQUE / CONDUCTEURS DE L'ETAT


Nos tests psychotechniques permis s’adressent aussi aux conducteurs dans le cadre de leur profession : ambulanciers, hôpitaux, mairies, collectivités locales, communautés de communes, préfectures, établissements publics (écoles, collèges, lycées,…).

Les conducteurs territoriaux de véhicule constituent un cadre d’emploi de catégorie C. Ce cadre d’emploi comprend les grades de conducteur, conducteur spécialisé de premier niveau, conducteur spécialisé de second niveau, chef de garage et chef de garage principal. Pour pouvoir prétendre à ce type d’emploi, les candidats doivent subir avec succès les épreuves d’un examen psychotechnique et d’une visite médicale.

Catégorie de permis pour chaque grade de conducteurs territoriaux

Pour accéder à ce type de postes, les conducteurs doivent être titulaires d’un permis de conduire différent selon le poste envisagé.

- Permis de conduire B tourisme pour le grade de conducteur
- Permis de conduire C poids lourds ou C1 super poids lourd pour le grade de conducteur spécialisé de premier niveau
- Permis de conduire D transport en commun pour le grade de conducteur spécialisé de second niveau


Descriptif des postes de conducteurs territoriaux

- Conducteurs : ils sont chargés de la conduite de véhicules de tourisme ou de véhicules utilitaires légers
- Conducteurs spécialisés de premier niveau sont chargés de la conduite de poids lourds, de véhicules de tourisme et de véhicules légers
- Conducteurs spécialisés de second niveau sont chargés de la conduite de véhicules de transport en commun, de poids lourds, de véhicule de transport et de véhicules utilitaires légers

Aujourd’hui et de plus en plus, les directeurs d’établissements publics sont de plus en plus sensibilisés aux risques routiers et aux conditions de travail de leurs employés conducteurs de véhicules. Ainsi, pour réduire au maximum les risques d’accident et d’alcool au volant, ils mettent en place des stages dans lesquelles les chauffeurs subissent une visite médicale et un test psychotechnique pour conducteur territorial.

Les candidats recrutés sur un emploi d'une collectivité ou d'un établissement public sont nommés stagiaires par l'autorité territoriale investie du pouvoir de nomination pour une durée d'un an. Les agents qui, antérieurement à leur nomination, avaient la qualité de fonctionnaire, sont dispensés de stage à condition qu'ils aient accompli deux ans au moins de services publics effectifs dans un emploi de même nature.

La titularisation des stagiaires intervient à la fin du stage par décision de l'autorité territoriale. Lorsque la titularisation n'est pas prononcée, le stagiaire est soit licencié, s'il n'avait pas préalablement la qualité de fonctionnaire, soit réintégré dans son grade d'origine. Toutefois, l'autorité territoriale peut, à titre exceptionnel, décider que la période de stage est prolongée d'une durée maximale d'un an.